Graphic’Arts,
marquage adhésif, signalétique et impression numérique.
Graphic’Arts
ACCUEIL
LETTRES ADHESIVES
VITRINES
VINYLES DÉPOLIS
DECORATION
STICKERS
SIGNALETIQUE
IMPRIMERIE

Traitement commande 24h
Livraison Colissimo
Lundi au vendredi / 9h-18h
Une équipe à votre service

Informations
> Une question ?
> Avis clients
> Revendeur (se)

Produits
> Quelques réalisations
> Nos services
> Conseils de pose

Société
> Actualités
> Qui sommes-nous ?
> Nos partenaires
> Mentions légales

Autres
> Plan d’accès
> Tarifs
> Plan du site

> CONTACT


Mise à jour mai 2018


2008 - 2018 Graphic’Arts
Un projet de marquage adhésif ?
Un besoin d’adhésif de qualité ?
Vous avez de questions ?

Contactez-nous au

01 64 11 92 09

ou sur

agencegraphicarts@gmail.com

Décoration d’open space : 5 erreurs à éviter


Un bureau en open space, ça ne s’aménage pas et ça ne se décore pas à la légère ! L’objectif : que tous ceux qui partagent cet espace ouvert s’y sentent bien pour travailler. Pour l’atteindre, encore faut-il éviter certains choix…


Choisir des couleurs vives, foncées ou osées pour les murs

Le pouvoir des couleurs est considérable en décoration puisqu’il influence de façon nette, l’ambiance générale d’un espace. Dans un lieu de travail établi en open space, les couleurs vives (comme un rouge ou un orange tonique) sont à bannir car l’énergie et le peps qu’elle dégage est tout sauf propice à la concentration. Les teintes foncées, parce qu’elles réduisent la luminosité du lieu, ne sont pas non plus conseillées. Quant aux couleurs décalées (rose fluo, vert vintage…), au risque de ne pas faire l’unanimité, elles sont également à proscrire. A la place, on privilégie des teintes passe-partout, neutres et apaisantes, comme le blanc, le taupe et les couleurs pastel !


Se moquer de l’isolation sonore

Dans un open space, pas question de laisser l’isolation phonique au second plan. Et pour cause, le bruit est l’élément perturbateur numéro 1 des bureaux ouverts ! Résultat, pour ne pas entendre les va-et-vient des uns des autres (notamment si la gent féminine porte des talons), on tapisse le sol de moquette. Côté murs, on privilégie des panneaux isolants ! Ainsi, les conversations téléphoniques de chacun résonneront moins.


S’isoler derrière des rangements imposants

Apprendre à se concentrer dans un espace totalement ouvert est une contrainte de l’open space. Mais ce n’est pas une raison pour se murer derrière des rangements volumineux ! L’esprit du travail « en communauté » n’aurait ainsi, plus aucun sens. La solution ? Délimiter son espace à l’aide d’objets personnels, d’une décoration murale et de rangements à mi hauteur qui ne déstructure pas la pièce.


Obstruer visuellement l’espace

Autre problématique de l’open space : l’impact de nos petites affaires sur nos collègues. En effet, l’entassement de documents, de livres et de courrier peut parfois déborder sur le bureau du voisin et/ ou obstruer son champ visuel. Une pollution de l’espace à éviter d’urgence pour ne pas détériorer nos conditions de travail et celles de nos collègues ! Vive les bonnes habitudes ainsi que les meubles (de préférence fermés pour masque le désordre) et accessoires dédiés au rangement !


Ne pas réfléchir l’emplacement des bureaux

L’aménagement des bureaux au sein d’un open space mérite un peu de réflexion. Selon les principes du Feng Shui, on aurait tort d’en placer quelques uns dos aux fenêtres ou derrière une porte, car la sensation d’emprisonnement et d’un champ visuel perturbé par des entrées et sorties nuisent à la réflexion…

Vous voulez en savoir davantage sur la signalétique pour réussir votre salon ? Vous aimerez aussi :




Retour au blog